Ville de Castries
Imprimer cette page Générer un fil RSS pour cette page Partager

Actualités
 

DES NOUVELLES DE NOS AMIS ITALIENS DE VOLPIANO

L'Italie fait partie des pays les plus touchés par le coronavirus dans le monde avec près de 5 500 décès répertoriés au 22 mars. Le gouvernement italien a décidé de mettre à l'arrêt "toute activité de production non essentielle" pour endiguer l'épidémie. En ces moments de confinement, Castries a une grosse pensée pour Volpiano, sa ville jumelle. Retrouvez ici le témoignage de Giusi…

Giusi habite Volpiano et parle très bien français. Très active dans le jumelage entre Castries et Volpiano, elle nous a envoyé une petit texte qui décrit la situation dans notre ville jumelle.

"L'Italie est composée de vingt régions: la plus affectée est à présent la Lombardie avec plus de 22 000 contaminations. Le Piémont est la quatrième avec presque 3500.

Volpiano, comme vous le savez, se trouve en Piémont et donc nous suivons avec beaucoup d'attention et de souci la situation de cette partie de l'Italie.

Heureusement à présent la situation est sous contrôle, mais les prochaines deux semaines seront cruciales.

Tous doivent rester à la maison, où sortir seulement pour des raisons importantes, pour aller faire les courses (un par famille) ou en pharmacie ou pour travailler ou pour des motivations très graves. La plupart des boutiques est fermée et celles qui sont ouvertes font le service à domicile pour ceux qui ont a besoin et ne peuvent pas sortir. Les écoles sont fermées et même les bureaux de l'Hotel de Ville travaillent seulement pour les urgences.

Heureusement, beaucoup de "volpianesi" ont une maison avec un jardin et donc pour eux il y a la possibilité de faire de l'activité et profiter pour le nettoyage de printemps, mais il y a des familles ou des personnes âgées qui n'ont pas cette opportunité. Les enfants et les jeunes souffrent beaucoup de l'interdition de rester à la maison et ça est l'aspet du monde moderne où la vie frénétique et les relations sociales et sportives sont une partie importante de la vie de chaque jour.

Le marché "en plein air" du mardi et du samedi est fermé ! Même l'église a dû changer: la porte est ouverte mais il n'y a pas de Messes et pas de funérailles, seulement la benediction sur le parvis. Toutes les matins le vicaire prie et lit les Saintes Ecritures en "streaming" sur Facebook.

Le cimetière aussi est fermé et seulement en cas de funérailles peuvent entrer les parents de premier dégré.

 

La chapelle de San Rocco, batie en 1683 et voulue par la population de Volpiano à la suite de la fin de la peste, tous les soirées, elle a la façade éclairée comme dans la période de Noel pour ne pas oublier cette nouvelle "peste" et pour les personnes qui ont la foi, mais pas seulement pour elles, avoir un soulège spirituel. San Rocco, Montpellier, Castries: un lien encore plus fort parmi nos communautés !"

 

Andra tutto bene… Tout ira bien !